Du Coeur de Jénine à Israël

samah_ismaelLa représentation des Nations-Unies (UNRIC) à Bruxelles, organisait ce soir une projection du documentaire “The heart of Jenin » (Le cœur de Jénine,) dans le cadre de la commémoration du 60ème anniversaire de l’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Ce film réalisé conjointement par l’Israélien Leon Geller et l’Allemand Marcus Vetter retrace une histoire atypique, pour ne pas dire improbable.

En 2007, Ahmed Khatib, un petit garçon de 12 ans, est tué à Jénine par des soldats israéliens qui confondent son fusil en plastique avec une arme réelle. Une tragédie de plus dans la sanglante histoire du conflit israélo-palestinien, mais qui se transforme soudainement en un message de paix lorsque les parents d’Ahmed acceptent de donner ses organes pour sauver les vies de cinq enfants israéliens malades.

Deux ans après les faits, la caméra suit Ismaïl Khatib, le père d’Ahmed, lorsqu’il se rend en Israël pour rencontrer les enfants ayant bénéficié d’une greffe. Il rencontre ainsi tour à tour Samah, Mohamed et Menuha, tous trois vivant dans des situations socio-culturelles très différentes.

Durant tout le documentaire, le message d’Ismaïl se lit en filigrane : « Les enfants ne peuvent être vos ennemis. Ils n’ont commis aucune faute ». Ismaïl continue aujourd’hui a œuvrer pour que les enfants, Israéliens comme Palestiniens, puissent être extraits de cette violence.

De plus, dans la continuité du film et de son impact des deux côtés du mur, le projet « Cinema Jenine » a été mis en place afin de réhabiliter une des plus grandes salles de cinéma de Cisjordanie. Située dans l’ancien camp de réfugiés de Jénine, elle servira à la fois de salle de projection pour films et documentaires mais aussi de centre dans lequel enfants et adolescents pourront se familiariser avec le monde du cinéma.

Pour terminer, le mot de Leon Geller convient à merveille : « Les familles des enfants doivent de grands remerciements à Khatib, parce qu’ils leur a donné la vie. Nous devons tous des remerciements à Khatib parce qu’il nous donne de l’espoir ». (NJO)

~ par natjanne sur 16 septembre 2009.

Une Réponse to “Du Coeur de Jénine à Israël”

  1. Hello

    I have heard about the story of Mr Ismael Khatib and the tragedy of his son.
    I know that he leads an association for the chidren of Jenine.
    The italian city of Cueno helps him.
    I want to help him too.
    Can you give me an e-mail address where i can contact Mr Khatib and talk to him.
    I want to tell him how the film « heart of Jenine » had a tremendous impact in France with people who saw it.
    Thank you

    Nadia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :